Conférence d’ouverture – Réalité virtuelle et perspectives techno-pédagogiques

Les TIC multidisciplinaires en ECR
16 avril 2017
CLASSCRAFT : LES JEUX POUR REDÉFINIR L’EXPÉRIENCE SCOLAIRE
16 avril 2017

Conférence d’ouverture – Réalité virtuelle et perspectives techno-pédagogiques

Mercredi 12 avril 2017 08:15-09:30: Mot de bienvenue et conférence d’ouverture « Réalité virtuelle et perspectives techno-pédagogiques » présenté par Lucie Rivard – OVA
Salle Villeray-de-Tourny – Hilton Québec

Pour son 35ème anniversaire, l’Aquops a décidé de faire sa conférence d’ouverture sur le thème de … la réalité virtuelle ! On en entend de plus en plus parler, mais à quoi ça sert ? Qui de mieux que Lucie Rivard, directrice générale d’OVA, entreprise spécialisée dans la réalité virtuelle et augmentée à Québec, pour nous en parler ?

Pour ma première expérience en tant que JournalisTIC à l’Aquops, j’ai donc assisté à cette conférence et j’ai gribouillé pour vous une belle sketchnote que je vous partage avec plaisir à la fin de cet article. Mais comme je n’avais pas la place de tout noter sur ce bout de papier, je vous fait quand même un résumé de ce que j’ai retenu, notamment sur les applications réelles de cette nouvelle technologie.

 

Quelques exemples

La société OVA a déjà réalisé de nombreux projets pour les entreprises, en voici quelques exemples :

  • Simulation pour les pompiers : entrainement avec un jet d’eau pour éteindre un incendie
  • Simulation pour HydroQuebec du grand Nord
  • Simulation d’urgence et de collaboration entre les services de police, pompiers, sécurité civile et 911 (interopérabilité)

 

Perspectives techno-pédagogiques

La technologie de réalité virtuelle a donc de vrai atouts pédagogiques tels que :

  • Voir comment les gens réagissent en situation d’urgence (on peut ajouter des capteurs ou des vêtements intelligents pour mesurer le rythme cardiaque,  la sueur etc.)
  • Enregistrer toutes les données grâce à des mesures analytics (et améliorer la plateforme de simulation en conséquence)
  • Rejouer pour s’améliorer (encourage les essais-erreurs)
  • Modifier, déplacer les objets virtuels (interaction au niveau spatial)
  • S’immerger complètement dans un environnement fermé
  • Collaborer avec d’autres personnes dans la même simulation (interactions sociales)
  • Pratiquer les connaissances tacites (mise en situation réelle)
  • Encourager l’autonomie
  • Encourager la créativité

 

Comment ça fonctionne ?

La plateforme StellarX d’OVA va vous permettre à vous, enseignants et non programmeurs, de créer un univers virtuel de toute pièce.

Best practices

Enfin, madame Rivard nous a donné des « bonnes pratiques » pour utiliser la réalité virtuelle que ce soit en classe ou dans un cas de formation professionnelle :

  • Attention avec la lumière virtuelle (risque de maux de tête)
  • Utiliser des « low poly » = dessins pas trop complexes
  • Objets virtuels doivent être « logiques » (respecter le principe de la distance)
  • FPS (frame per seconds) entre 60 et 80 images par secondes
  • Limiter le nombre d’interactions (ne pas proposer trop de choix)
  • Session de 15 minutes maximum (au risque de se sentir mal)
  • Debriefing à la fin, puis recommencer et voir si les comportements s’adaptent
  • Mieux pour des enfants à partir de 10-12 ans, pas trop avant
  • Possible d’ajouter une rétroaction haptique aux manettes

 

Et voici ma sketchnote de la présentation de ce mercredi 12 avril !

Bonne lecture !

Sarah Saioud
JournalisTIC-Chroniqueuse Web AQUOPS2017
Étudiante en Cognitique à l’ENSC (Bordeaux, France) en échange à l’Université Laval


Ressources

Descriptif de la conférence
Hype Cycle for Emerging Technologies, 2016
Site web de présentation de StellarX
Site web StellarX

 

Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.