Patrick Beaupré

photo de

Patrick Beaupré

Président de l'AQUOPS


Mot du président

Il fut un temps où l’ordinateur était un but pédagogique et non l’outil pédagogique qu’il est devenu. À l’époque, on apprenait « L’ordinateur » alors que maintenant on apprend PAR l’ordinateur. En fait, il serait plus judicieux de dire que l’on apprend avec la technologie.

Vous souvenez-vous du temps où se rendre sur Internet nécessitait l’utilisation de la ligne téléphonique fixe, de ces sons caractéristiques d’un modem et des problèmes que causait ce système? Aujourd’hui, plusieurs d’entre nous avons accès aux réseaux directement de notre téléphone à des vitesses qui rendraient dubitatifs tous les internautes de l’époque.

L’AQUOPS est dans le paysage éducatif québécois depuis 35 ans, 35 années d’innovations pédagogiques vécues par les membres. Tenue à bout de bras par des personnes passionnées par la technologie et son utilisation en apprentissage, notre association est devenue une référence en technopédagogie.

Depuis sa fondation, l’AQUOPS a vu passer 22 ministres de l’éducation, a vu naître un nombre incalculable d’outils technologiques, s’est adaptée à un vocabulaire en mutation (mégaoctets, gigahertz, courriel, hameçonnage, etc.). Tous ces bouleversements ont même amené votre CA et la direction à modifier la signification de l’acronyme. Nous vous proposons de passer de l’actuel « Association québécoise des utilisateurs de l’ordinateur au Primaire et au Secondaire » à « l’Association québécoise des utilisateurs d’Outils technologiques à des fins pédagogiques et sociales ». De ce fait, nous élargissons notre horizon. L’acronyme de 1981 ne tenait pas compte du préscolaire ni de la formation professionnelle et des adultes. Maintenant, en ne spécifiant pas le niveau d’enseignement, nous embrassons tous les niveaux. De plus, devant la montée en importance des outils technologiques autres que l’ordinateur, ce nouvel acronyme s’adapte à la réalité du XXIe siècle où les tablettes et téléphones prennent une place de plus en plus importante, état de fait corroboré par une enquête du CEFRIO, soulignant que 58 % des Québécois disposent d’un téléphone intelligent et 90 % l’utilisent pour accéder à Internet.

Aussi performants, intéressants et stimulants que puissent être les outils technologiques, il n’en demeure pas moins qu’ultimement, ce sont vous, les utilisateurs, qui leur donnent vie. C’est vous qui faites en sorte que les élèves vivent des apprentissages motivants en classe. Permettez-moi, au nom du Conseil d’administration et des employées de l’AQUOPS de lever mon « chapo » à tous ceux qui vivent avec passion l’arrivée d’innovations technopédagogiques. Merci de votre implication auprès nos élèves.