"Prêt à négocier", un jeu sérieux éducatif pour apprendre l'anglais et le français comme langue seconde

Améliorer nos rétroactions
12 avril 2017
« Literacy Continuum », un outil d’évaluation formative pour les enseignants
12 avril 2017

"Prêt à négocier", un jeu sérieux éducatif pour apprendre l'anglais et le français comme langue seconde

Mercredi 12 avril 2017, deuxième journée de la 35e édition du colloque de l’AQUOPS. Il est 10h et Avery Rueb nous souhaite la bienvenue à l’atelier “Prêt à négocier? Apprendre une langue seconde en jouant”. Il nous parle de son expérience comme enseignant de langues secondes et les difficultés qu’il a rencontré dans sa pratique professionnelle. Plus particulièrement, il nous parle de (1) la difficulté de faire parler les apprenants en langue seconde dans la salle de classe et (2) la difficulté rencontrée par les étudiants au moment de mettre en pratique dans la vie quotidienne ce qui est appris dans la salle de cours. Pour faire face à ces difficultés, il a conçu un jeu numérique de négociation qui permet aux apprenants d’argumenter dans des situations inspirées de la vie réelle.

Ce matin, il nous présente fièrement son jeu “Prêt à négocier”, un jeu sérieux éducatif développé par Studio Affordance à Montréal. Nous avons eu l’occasion de tester le jeu qui est maintenant disponible en anglais et français sur le site web app.readytonegotiate.com. Le jeu s’avère un outil pédagogique pour motiver les apprenants de langues secondes à développer et mettre en pratique leur compétence communicative dans la salle de cours. À l’aide du tableau de bord, les enseignants sont en mesure de contrôler différentes fonctionnalités du jeu pour mieux gérer la classe. Une liste des ressources et d’activités pédagogiques en lien avec le jeu est aussi disponible pour soutenir les enseignants des langues secondes intéressés à l’intégrer dans leurs cours. Sans doute, un jeu sérieux avec du potentiel pour l’apprentissage de langues secondes.

Azeneth PATINO

Comments are closed.