Atelier : les réseaux sociaux en salle de classe pour un apprentissage significatif avec Manon Rollin

Atelier de programmation pour la mathématique et la science et technologie avec Pierre Lachance, Pierre Couillard et Alec Laporte
11 avril 2017
Padlet_2017
Ressources des ateliers
12 avril 2017

Atelier : les réseaux sociaux en salle de classe pour un apprentissage significatif avec Manon Rollin

En ce premier jour du colloque de l’AQUOPS j’ai assisté à l’atelier : les réseaux sociaux en salle de classe pour un apprentissage significatif. L’atelier était donné par Mme Manon Rollin qui était assistée par Mme Roxane Saumier.

L’atelier a débuté avec une discussion sur les craintes que les participants entretenaient au sujet de l’utilisation des médias sociaux dans leur salle de classe. La majorité de ces craintes étaient en lien avec le manque de temps, les sources de distraction et le manque de ressources technologiques. Durant la présentation, la majorité de ces craintes ont été abordées et déconstruites.

Mme Rollin a présenté les principaux médias sociaux disponibles :

Instagram : Un des réseaux les plus populaires chez les adolescents et les jeunes adultes. Ce média est basé sur les images. Chaque publication est composée d’une image et est basé sur le concept de capturer le moment présent. Les utilisateurs ont également la possibilité de créer des « Story » qui sont des publications éphémères.

Facebook : Le roi des réseaux sociaux, il est le plus connu et le plus populaire. Il permet de créer des groupes fermés. Les possibilités de distraction sont par contre assez élevées.

YouTube : Permets le partage de contenu vidéo créer pour les élèves. Il permet également d’avoir accès à du contenu pour les élèves.

Twitter : Permets une utilisation professionnelle et facilite la création d’un réseau de contacts. Twitter oblige un esprit de synthèse puisque les publications ne peuvent pas être composées de plus de 140 caractères.

Pinterest : Outils de curation, permet d’épingler du contenu pour vos élèves afin qu’il soit facile d’accès.

LinkedIn : Profil professionnel qui facilite la recherche d’emploi. Un équivalent d’un curriculum vitae en ligne.

Les blogues comme Blogger et WordPress : Plus faciles à contrôler, les blogues permettent aux élèves de participer à des échanges réfléchis et préparés sans limites de caractères.

Snapchat, Whisper et ASKfm : Applications anonymes qui permettent les publications éphémères. Peut poser des problèmes.

Nous avons ensuite pris le temps de réfléchir sur les raisons d’utiliser les réseaux sociaux dans l’apprentissage. Cette habitude permet d’ouvrir sa classe sur le monde et de développer la citoyenneté numérique. On en retire qu’il faut guider les élèves dans l’utilisation des réseaux sociaux. Bien sûr, les élèves feront des erreurs ou des situations imprévues se présenteront. Il faut utiliser ces occasions comme des leviers d’interventions.
L’atelier s’est terminé sur les étapes de l’intégration des médias sociaux dans la pédagogie. Voici un résumé des étapes :

En premier lieu, il faut déterminer pourquoi on désire les implanter et qu’est-ce que les élèves doivent apprendre. Ensuite, il faut choisir le moyen utilisé, par exemple quel média utiliser. La troisième étape est de parler du projet aux différents acteurs comme les élèves, les parents, vos collègues et la direction. Pour finir, préparer des guides d’utilisation pour les réseaux sociaux afin d’éviter les dérapages.

Maintenant, vous êtes outillé pour bien implanter une pratique exemplaire dans votre classe avec les médias sociaux. Pour plus d’information, vous pouvez suivre Mme Rollin sur Twitter (@Manonrollin) ou consulter la présentation complète à l’adresse suivante : http://monurl.ca/88hi.

Maxime Legault

Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants et de retraités en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.