Carrefour éducation sous tous ses angles
2 avril 2015
Le modèle SMAR et la démarche en 4 C
3 avril 2015

La cartographie réinventée et accessible

coeur

Coup de cœur personnel!

Conférence : La cartographie et les technologies

Conférenciers : Steve Quirion (RÉCIT national, Domaine de l’univers social ), Maude Labonté (RÉCIT national, Domaine de l’univers social ) et Paul Rombough (administrateur du projet)

 

Le monde est à portée de main avec la récente application Cartograf qui est offerte gratuitement par le récitus. Cette application est entièrement libre de droit et ne nécessite qu’une simple inscription en ligne de la part de l’enseignant (et ultimement des élèves).

Les cartes de Google Map et de Map Quest se croisent dans cette application afin de permettre une navigation de manière dynamique dans la carte mondiale. Durant la présentation de l’outil, les conférenciers ont démontré comment l’utilisation de Cartograf pouvait répondre à différent objectifs pédagogiques liés à l’utilisation d’une carte.

progression carte

En suivant les différentes étapes de progression proposée dans la pyramide ci-haut, plusieurs activités sont proposées. La première aptitude implique d’être capable de situer sur une carte. Cartograf permet de créer ce type d’exercices puisque les élèves peuvent ajouter des repères à la carte interactive. Cette application permet aussi d’amener les élèves à comparer la déformation des cartes selon le type de projection. Par exemple, on peut distinguer des différences entre une carte de type Mercator disponible sur l’application et celle de Google Earth.

On passe à un autre niveau intellectuel de lecture lorsque vient le temps de relever et de décrire des cartes. Dès lors, il est possible de montrer des plans de centres urbains comme Paris et de demander aux élèves de décrire ce qu’ils voient à l’aide de la vue satellite et du Street view.

Le troisième pallier concerne la catégorisation et l’association. Cette étape consiste à déterminer des grands ensembles géographiques, associer des paysages à l’organisation du territoire, faire des comparaisons, etc. On pourrait par exemple leur demander de décrire le Congo et ensuite aller vérifier leu hypothèses à l’aide du Street view.

californie

Exemple de ressource thématique (catégorisation et l’association)

Il est possible de pratiquer les aptitudes de schématisation en produisant des cartes schématiques ou des croquis de paysage. Un outil est disponible pour aisément délimiter des zones et par exemples, créer une division en seigneurie le long du Saint-Laurent. Il est possible de mettre les cartes en lien avec les documents sur http://documents.recitus.qc.ca/ afin que les jeunes répondent à différentes questions.

Pour les deux derniers paliers, interpréter et prendre position, c’est possible de les jumeler à demandant aux élèves d’exprimer leur opinion  à l’aide des repères commentés et d’ajouter des documents pour fonder leur opinion sur des faits.

De plus, le principal avantage qu’offre Cartograf est la possibilité de travailler en collaboration sur une même carte. En partageant un code, tout le monde peut avoir la même carte et voir en direct le travail des autres membres de son équipe. Les avenues sont donc très vastes et ne demandent qu’à être exploitées par des enseignants créatifs.

Finalement, une banque de carte thématique est déjà offerte sur le site. Par exemple, il est possible de retracer le parcours des fourrures de la Nouvelle-France à l’aide d’icônes placés de manière stratégique sur la carte. L’apprentissage des élèves ne se limite pas à l’identification des repères géographiques, car en cliquant sur un repère, une fenêtre d’information s’ouvre. C’est donc l’occasion d’en apprendre d’avantage sur un thème à l’aide d’une image et d’une description.

vue gen

exemple de la carte thématique sur le parcours des fourrures

Trucs et astuces du concepteur

  • L’enregistrement est automatique
  •  Si on efface quelque chose, on ne peut pas revenir en arrière! Garder une copie de notre texte dans un .doc
  • Créer une activité d’initiation, lecture du tutoriel et inscription en devoir à la maison.
  • Penser à dupliquer les cartes interactives thématiques offerte par l’application
  • Penser à la capacité de votre réseau avant de lancer 30 jeunes sur l’application (solution : faire des équipes de 3-4 élèves
  • C’est possible d’imprimer, mais vaut mieux imprimer en PDF avant de lancer le travail sur l’imprimante
  • L’application fonction avec tous les supports, mais les iPad ne sont pas idéaux
  • Lorsque les élèves créent leur compte, assurez-vous qu’ils s’identifie par leur nom pour faciliter la correction
  • Quand le projet est terminé, on efface le code de partage et on clique sur modifier
  • Ne pas hésiter à communiquer avec les responsables pour toutes questions, suggestions et appréciations!

 

Lien de l’application :

http://cartograf.recitus.qc.ca/Accueil (Fr)

http://cartograf.learnquebec.ca/HomePage (Ang)

Lien vers le document de présentation Cartograf :

https://docs.google.com/presentation/d/15bGfyOYWRFvJz7j45nBKHf0_GLRh2MOSK5eiXSoy7o/edit#slide=id.g917c51790_0_0

 

 

Autres liens suggérés pour les curieux :

Seismic Monitor  –  http://ds.iris.edu/seismon/

Map Maker – http://mapmaker.education.nationalgeographic.com/
(Utile pour croiser des indicateurs sur une même carte)

GeoGuessr – https://www.geoguessr.com/world
(Ce site vous dirige de manière aléatoire dans Google Street view. Il faut ensuite deviner dans quel coin du monde on se trouve)

 

Julie April
Journaliste-chroniqueuse pour l’AQUOPS 2015

Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.