Les blocs LEGO pour apprendre les mathématiques (1er cycle du primaire)

Équipe JournalisTIC 2015 et mot de la fin du colloque
4 avril 2015
Créer des PDF « cliquables » avec le logiciel libre (LibreOffice)
4 avril 2015

Les blocs LEGO pour apprendre les mathématiques (1er cycle du primaire)

Cet atelier présenté par Benjamin Carrara (enseignant de formation et représentant de Brault et Bouthillier : https://bb.ca/index.php) avait pour objectif d’utiliser des blocs LEGO pour développer des concepts mathématiques au 1er cylce du primaire.

Concrètement, M. Carrara a proposé l’utilisation du logiciel MoreToMaths (https://education.lego.com/en-gb/preschool-and-school/lower-primary/6plus-moretomath/introducing-moretomath), développé par LEGO, fournissant 48 activités clé en main (24 pour les 1ères et 24 pour les 2èmes primaire) visant à travailler l’arithmétique avec les élèves. Cet outil technologique est associé à une boite de blocs LEGO classiques.

Avant tout, pour l’animateur, il a été nécessaire de préciser les deux termes suivants pour parler le même langage. Dans cet exemple ci-dessous, la brique contient 8 tenons.
Capture

Selon le présentateur, que ce soit pour l’intégrer dans une classe du primaire ou au sein de cet atelier, il serait bon d’avoir un ratio de 1 boite pour 2 élèves (ou 2 congressistes en l’occurrence).

Trucs et astuces pour la gestion de classe

Qui dit blocs LEGO dans la classe, dit probablement le chaos si on n’anticipe pas les problèmes éventuels. Selon M. Carrara, la première chose à faire est de responsabiliser les jeunes, en leur demandant de trier, compter et nommer les pièces (à l’intérieur de chaque boite se trouvent des autocollants qui aideront à trier). De plus, l’enseignant peut faire correspondre le numéro d’équipe au numéro de boite. Ainsi, il précise que cette première activité peut être interprétée comme une séance de mathématiques.

Pour contextualiser encore plus de moyens pour gérer une classe lors d’une telle activité, notre animateur a invité un enseignant de première primaire à venir témoigner de son expérience. Il est à noter que deux an plus tôt, la classe de cet enseignant a été une classe pilote dans le projet de mise en place du logiciel Story Starter (https://education.lego.com/en-gb/preschool-and-school/lower-primary/6plus-storystarter/introducing-storystarter), équivalent à peu de choses prêt au logiciel présenté à l’atelier.

Comment gérer la classe ? :

– Utiliser des ziploc pour mettre les pièces LEGO d’un même compartiment ;

– Faire le montage par terre, sur des tapis de yoga (moins de bruit, moins renversé) ;

– En plus des numéros d’équipe, mettre des numéros dans la classe pour séparer ces équipes dans le local ;

– Prévoir un récipient pour récolter les pièces orphelines (trouvées par terre par exemple) et à la fin faire l’inventaire avec les élèves pour découvrir à qui appartenaient les pièces ;

– Numéroter les grosses plaques LEGO;

– Utiliser le couvercle pour faire le montage pour limiter les accidents ;

– Limiter la circulation (avoir un porte-parole par équipe) ;

– Prévoir un bac de pièces supplémentaires, au cas où ;

– Laisser les élèves ouvrir les sachets avec des ciseaux, lors de l’ouverture de la boîte ;

– Prévoir où situer les élèves par rapport au tableau ;

– Faire sortir TOUT le matériel à l’avance ;

– Faire une première séance d’exploration.. s’amuser, se familiariser, « ha ça s’emboite comme ça » ;

– Montrer comment certaines pièces s’emboitent.

MoretoMath de LEGO

C’est un logiciel créé par l’entreprise LEGO qui comprend à la fois des fiches de mathématiques avec des exercices ou des problèmes, un guide et un logiciel de reproduction 3D. Lors de l’AQUOPS 2015, ce n’est que la version Bêta qui a été montrée.

Voici une vidéo montrant l’interface de ce logiciel: https://www.youtube.com/watch?v=iqRXNshLqww

De manière simplifiée, les élèves auront devant eux un problème qu’ils devront réaliser sur le logiciel et pourront s’aider des pièces LEGO pour y arriver. Par exemple, le jeu du serpent est de reproduire la forme qui est devant eux et de compter le nombre de tenons. Par la suite, il devront inscrire le résultat sur leur « fiche élèves ». Il n’y a malheureusement aucune correction automatique.

BeeBot

indexEn fin d’atelier, très rapidement, M. Carrara nous a montré l’abeille Beebot, qui est un petit robot pour apprendre l’anticipation des mouvements. Pour plus de détails sur comment utiliser cet outil technologique, veuillez regarder la vidéo à cet effet (voir liens utiles). Cette machine peut être utilisée dans tous les contextes. Le beebot ne sera qu’un prétexte pour découvrir de la matière.

Critique du journaliste

Il était très intéressant pour les congressistes de mettre les mains dans la boite et de pouvoir naviguer au travers du logiciel. L’objectif de départ a été atteint. Néanmoins, l’utilisation des blocs LEGO et de ce logiciel pour apprendre à compter et à résoudre des calculs n’ont pas convaincus tous les membres de l’assemblée. En effet, certains participants n’ont pas su déceler la valeur ajoutée du produit par rapport au prix demandé. Plusieurs personnes m’ont fait part de leur inquiétude : « Nos écoles n’auront pas assez d’argent pour investir dans un produit tel que MoreToMath. Le clé en main de ces activités n’est pas assez ouverts pour intégrer nos pratiques ». Les enseignants du primaire ne semblent pas forcément attirés par cet outil.

Personnellement, je pense que le logiciel MoreToMath peut encore être perfectionné afin de convaincre un plus grand nombre d’enseignants. Est-ce que la technologie a été utilisée à son plein potentiel au service des apprentissages ?

Liens utiles

Voici une vidéo sur la mise en place de MoreToMath dans une classe :

https://www.youtube.com/watch?v=xBhpPkRtkEY

Comment utiliser Beebot :

https://www.youtube.com/watch?v=1XxKHHdNEA4

Jérémy Van Ranst.1  Jérémy Van Ranst (Journaliste-Chroniqueur AQUOPS 2015)

Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.