Scratch pour programmer en science et technologie : un monde infini de possibilités

Devenez Fana-Tic des ressources numériques à distance
29 mars 2021
Un cercle de lecture ludique intégrant la robotique
30 mars 2021

Scratch pour programmer en science et technologie : un monde infini de possibilités

La popularité de Scratch est phénoménale. Des millions de projets réalisés partout à travers le monde sont disponibles pour utilisation immédiate. D’aucuns connaissent sa manière de fonctionner. Mais qu’en est-il pour vous? Connaissez-vous bien toutes les options, tous les apprentissages qui peuvent être réalisés à l’aide de la programmation? Mais, aussi, pourquoi faire de la programmation en classe? Répondons tout d’abord à cette dernière question.  « Accroitre l’usage pédagogique de la programmation » est une mesure du Plan d’Action numérique (PAN) du MEES. De plus, comme le soulignait Sonya Fiset la programmation touche huit des douze dimensions de la compétence numérique du cadre de la compétence numérique.

Sonya Fiset et Marc-André Mercier du RÉCIT MST (Math, science, techno) nous ont présenté le monde des infinies possibilités qu’offrent Scratch, cette création quasi mythique du MIT (Massachusetts Institute of Technology) .

Bien que d’apparence simple, ce petit lutin et ses amis vont réaliser exactement ce que vous leur demanderez! Il suffit d’en connaitre les codes. C’est à l’aide de blocs de programmation que vous écrivez la destinée de votre lutin. Il est possible de le faire discuter, calculer, dessiner, répondre à des questions, etc.  

Interface de Scratch

Un élément très intéressant de la programmation est la rétroaction presque immédiate offerte par le programme. Autant lors de sa conception, au cours de laquelle on règle les problèmes, que lors de l’exécution du programme, une rétroaction peut être donnée automatiquement afin de mieux guider l’élève.

L’engagement créatif de l’élève est aussi au cœur de l’utilisation de la programmation. M. Fiset nous présente le modèle de l’engagement créatif de l’apprenant de Margarida Romero, une ancienne administratrice de l’AQUOPS. Si l’élève ne fait qu’une consommation passive à ses débuts, on l’accompagne afin qu’il devienne créateur de contenu.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est romero.png.

Si vous avez des demandes ou des questions, les CP du RÉCIT MST répondent à vos questions les mercredis matin, de 9h à 11h30 sur Zoom (zoom.us/j/93849137106).

Bonne programmation !

Animation : Sonya Fiset et Marc-André Mercier 

Un texte de Patrick Beaupré

Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants et de retraités en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.