Situations délicates vécues en visio? Des pistes de solutions.

Développer une culture d’innovation avec Apple
30 mars 2021
Univers social au primaire : intégrer technologie et histoire
30 mars 2021

Situations délicates vécues en visio? Des pistes de solutions.

Avez-vous déjà vécu une situation gênante liée aux comportements sexualisés et perturbateurs d’un élève dans un cours à distance ? Avez-vous déjà réfléchi à la gestion des propos homophobes prononcés par un élève dans le cadre d’un cours à distance? L’atelier donné par Marie-Soleil Carrol et Laurence Rouleau du service national du RÉCIT du Développement de la personne nous plonge dans cette réflexion.

Vous pouvez soit attendre que la situation se présente soit avoir un comportement préventif. Personnellement, j’opterai pour la méthode préventive. Elle vise à se comporter de telle sorte que les élèves voient en nous un modèle. Par exemple, adopter un discours et un comportement qui montrent que nous sommes sensibles à la diversité sexuelle, ethnique et du genre. Toutefois, si une situation sexualisée ou homophobe gênante se présentait à vous dans votre salle de classe, Marie-Soleil et Laurence soulignent qu’il n’existe pas une formule magique, mais nous proposent des pistes d’intervention. Par exemple, d’analyser la gravité de la situation, la réaction de la salle de classe, de se référer au code de vie de l’école, d’agir systématiquement pour rappeler aux élèves que ces comportements sont inacceptables ou alors gérer le côté affectif des élèves.

Si vous désirez en connaître plus sur les autres pistes d’intervention selon des cas pratiques, je vous invite à consulter la présentation de Marie-Soleil Carrol et Laurence Rouleau.

Lien de la présentation : https://monurl.ca/1502

Un texte de Raoul Kamga

Animation : Marie-Soleil Carroll et Laurence Rouleau
educationsexualite@recitdp.qc.ca


Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants et de retraités en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.