lntégration des ressources numériques en univers social – SCOOP et Le Nord
3 avril 2015
Le badge numérique remplacera-t-il le système de certification actuel ?
4 avril 2015

Utilisez-vous votre TNI à son plein potentiel?

Nancy Brouillette, étudiante au doctorat à l’UQAM, conseillère à la C.S. de l’Énergie et travaillant au sein d’une équipe de recherche de l’UQTR, nous présente ces travaux concernant le TNI et ses usages. Dans cet article, vous retrouverez le modèle sur l’intégration des TICs inspiré de Carole Raby (2004) et ensuite des exemples concrets, pour chaque niveau du modèle, à expérimenter en classe.


DSC_0012DSC_0020

Le modèle de Raby :

N. Brouillette http://lc.cx/v4v

N. Brouillette http://lc.cx/v4v

Nancy Brouillette nous expose les différentes étapes inspirées du modèle de Raby que vous pouvez découvrir de manière plus détaillée ici.

Les participants ont été invités à un petit « test » afin de savoir où ils se situent dans le modèle de Raby. C’est un petit questionnaire à choix multiples qui peut être exploré par les conseillers pédagogiques s’ils le désirent lors des formations.

ou je me situe

Ressources numériques :

Nancy Brouillette a ensuite illustré par des exemples vécus et filmés dans les classes chacun des niveaux du modèle ci-dessus. Ces données proviennent d’une recherche subventionnée par le MELS dont le but est d’étudier les pratiques d’utilisation du TNI des enseignants. La recherche a été menée par l’équipe de l’UQTR, composée de Nancy Brouillette (notre présentatrice), Alexandre Gareau (étudiant  à l’Université du Québec à Trois-Rivières), Ghislain Samson (chercheur à l’Université du Québec à Trois-Rivières) et Sonia Lefebvre (chercheure à l’Université du Québec à Trois-Rivières). Plus de 40 commissions scolaires ont été impliquées avec des enseignants de niveau primaire et secondaire. Ainsi, chacun des niveaux est illustré par des situations didactiques; des vidéos (privées), etc. que vous pouvez retrouver, chers lecteurs, dans le google drive de la présentation. Dans cet article, je me suis principalement intéressée aux niveaux 3 et 4, car c’est essentiellement sur ces ressources numériques que Nancy Brouillette s’est attardée lors de sa conférence.

Niveau 3 : Le niveau trois est riche en utilisation des ressources numériques diverses. Notre présentatrice prend grand plaisir à nous les partager :

  • Découverte de Virtual Manipulatives : qui donne énormément de ressources pour travailler les mathématiques avec les élèves en primaire.
  • Explication du fonctionnement du logiciel téléchargeable Algodoo : il permet de créer des poulies ou de découvrir la friction…
  • Exploration de diverses activités avec Phet : Simulation virtuelle interactive en mathématiques et en sciences.
  • Rappel de la malheureuse nouvelle que le célèbre site internet Brainpop est maintenant payant (*grand soupire des participants*).
  • Visionnement d’une capsule vidéo de l’utilisation de eDrawing par des élèves: Les élèves font non seulement des manipulations en groupe avec de vrais objets à leurs tables, mais aussi avec des objets en 3D sur le TNI.
  • Exploitation de Popplet : ce site permet de créer des réseaux conceptuels de manière intuitive et très facile. Il est aussi intéressant avec le TNI, car on peut écrire à la main au lieu de retourner à chaque fois au clavier de l’ordinateur. Il y a aussi un réinvestissement des connaissances plus faciles pour les élèves en difficulté, car l’enseignant/e peut utiliser des pictogrammes si il/elle le désire.
  • Google Drive : Mettre à disposition ou créer des documents collaboratifs. Les élèves peuvent écrire en même temps sur un même document et mettre des annotations dans le travail des autres.
  • L’application Plickers : Application incroyable pour l’enseignant, elle permet de créer des questionnaires à choix multiples et grâce à un « scan » de la classe avec l’iPad (ou un autre appareil numérique) les réponses apparaissent en temps réel sur le TNI.
N. Brouillette http://lc.cx/v4v

N. Brouillette http://lc.cx/v4v

 

 

Niveau 4 : Les chercheurs ont réussi à développer très peu de pratique qui égalisent ce niveau 4. En effet, ce niveau est plus une visée à atteindre, et donc rarement observé dans les classes.

Nancy Brouillette nous donne l’exemple d’une activité où les élèves doivent rechercher de l’information pour vérifier si des phrases sont des mythes ou des réalités. Après tout le processus de « chasse aux mythes », les élèves doivent exposer à la classe leurs trouvailles et argumenter. Les détails de cette activité peuvent se retrouver ici.

 

Le mot de la fin :

Peut-être n’utilise-t-on pas le TNI à son plein potentiel, mais il existe un tas de possibilités que Nancy Brouillette nous a présenté pour aller plus loin dans son utilisation.  Grâce à des fiches pédagogiques et des capsules vidéo, elle nous a permis de voir qu’il était possible de réaliser ces différents projets dans les classes. Les participants sont ressortis de cet atelier avec une belle liste de ressources numériques à réinvestir dans leur classe. Merci Nancy Brouillette!

DSC_0024

Le lien de l’article :

Ressources de la présentation (google drive) : http://lc.cx/v4v

Aurélie Faticati

Fière JournalisTIC – étudiante en technologie éducative à l’Université Laval

Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.