La face cachée des technologies : Engager les élèves dans des projets créatifs et multidisciplinaires
22 mars 2016
Ludification et narration transmédia : des possibilités infinies pour les mordus de technologie et nos élèves
22 mars 2016

Microsoft… dans la classe

22 mars 2016 | Ali Messaoud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’ère du numérique, l’apprentissage se fait dans des environnements numériques de plus en plus riches où l’on offre aux utilisateurs, enseignants et élèves, une panoplie d’outils pouvant améliorer l’expérience éducative. Dans ce contexte, l’atelier intitulé « Microsoft dans la classe », animé par Vimala Naidoo du Collège Dawson et Kathy Dubreuil de Microsoft Canada Inc., visait à faire découvrir aux professionnels de l’enseignement primaire et secondaire un ensemble de solutions Microsoft pouvant les soutenir dans l’enseignement.

Des outils infonuagiques tels que One Drive, Sway, Word, Excel et bien d’autres ont été présentés aux participants qui ont pu faire des manipulations pratiques par le biais d’un compte utilisateur temporaire créé pour cette fin. Les enseignants ont par ailleurs partagé leurs expériences d’intégration des outils informatiques en classe de manière générale et d’utilisation des produits Microsoft en particulier. Durant l’atelier, on pouvait également observer des échanges qui relèvent d’aspects organisationnels en lien avec les technologies Microsoft offertes aux institutions.

Malgré une ambiance de confusion qui a régné au début de l’atelier, les participants, surtout les néophytes, ont pu embarquer dans des activités guidées et des petites sessions de collaborations en petits groupes. L’atelier était aussi une occasion pour les professionnels de l’éducation de s’aider les uns les autres dans la réalisation des activités planifiées.

Globalement, ce qui a marqué l’atelier c’est l’émergence d’un tas de questionnements plutôt pointus sur les options variées des produits. En outre, les participants ont fait preuve d’engagement, de curiosité et d’esprit collaboratif. L’atelier a permis aussi de mettre en relief l’existence d’écarts importants entre les participants sur le plan technologique. En effet, les interventions étaient faites par un nombre limité de participants alors que les autres enseignants présents à l’atelier se sont contentés de suivre les activités de façon plutôt passive. Cette observation locale serait le reflet d’une réalité où les compétences numériques des enseignants dans les écoles s’inscrivent sur un continuum entre deux pôles, celui des « débutants » et celui des « experts ».

Pour conclure, les observations effectuées pendant cet atelier sur les outils Microsoft en classe ont permis de détecter la « soif » des enseignants pour l’apprentissage d’outils innovants en vue de faciliter l’expérience d’enseignement. Néanmoins, on pouvait aussi sentir la « frustration » plus ou moins intense chez une partie du public cible, et ce, principalement lors de leur premier contact avec un outil ou une fonctionnalité nouvelle. Selon l’opinion de quelques participants interviewés, on devrait allouer plus de temps à ce genre d’atelier et se focaliser sur un seul outil à la fois pour atteindre les objectifs de développement professionnels dans l’intégration des produits Microsoft en classe.

 

Équipe de Chroniqueurs Web
Équipe de Chroniqueurs Web
L'équipe de Chroniqueurs Web est composée d'étudiants en enseignement qui livrent leurs impressions sur leur participation au colloque de l'AQUOPS.

Comments are closed.