Qu’est-ce qu’un CHAPO?

C’est un Certificat Honorifique en Applications Pédagogiques des Outils technologiques décerné par le Conseil d’administration de l’AQUOPS.

À chaque assemblée générale annuelle, l’AQUOPS honore des personnes, des membres d’une équipe du monde scolaire ou des gens liés à des organismes éducatifs, culturels ou commerciaux qui ont contribué à l’intégration des TIC et leur remet une statuette.

Pourquoi un CHAPO?

Pour reconnaître la qualité de l’engagement et du travail dans le domaine des TIC.

Pour qui un CHAPO?

Toute personne ou équipe du monde scolaire ainsi que des gens liés à des organismes éducatifs, culturels ou commerciaux.

Qui peut soumettre une candidature?

Toute personne ou organisme membre de l’AQUOPS peut soumettre une candidature.

Comment faire?

Remplissez le formulaire ci-dessous.

Dans lequel vous devrez nous indiquer clairement en un court texte ce qui motive cette candidature.

De plus, il vous faut réaliser une courte vidéo d’une durée maximale de 2 minutes dans laquelle vous présentez et faites valoir ce qui distingue le candidat que vous proposez en y incluant une anecdote humoristique à souligner (professionnelle ou personnelle, mais en lien avec les TIC). Vous devez acheminer le fichier vidéo à accueil@aquops.qc.ca. (Formats acceptés : MPEG4, MP4, MOV, AVI). Si le fichier et plus lourd que 15 Mo, veuillez plutôt nous offrir un lien de téléchargement.

Si la candidature que vous avez soumise est sélectionnée, votre hommage vidéo sera présenté dans le cadre du cocktail de l’AQUOPS lors de la remise de prix CHAPO 2019.

IMPORTANT : Vous avez jusqu’au 31 mars 2019 pour faire reconnaitre la qualité du travail ainsi que l’engagement d’un confrère, d’une consoeur qui fait une différence pour l’avancement de la technopédagogie.

Merci à tous ceux qui ont soumis une candidature pour le Prix CHAPO 2019.

Parmi les nombreux soumissions, nous avons l’honneur de vous présenter nos récipiendaires de l’édition 2019.

Cette année, ce sont trois championnes de l’enseignement qui remportent ce prix. Applaudissons chaleureusement les trois lauréats chapotés :

Valérie Cadieux

Brigitte Besnard

Marie-Ève Gagnon

Remercions-les de leur contribution inestimable à l’avancement et l’intégration de la technologie en classe.

Visualiser les capsules vidéos réalisées notre partenaire l’École branchée :

Yvan Fortier

Directeur du CFER de Bellechasse


Le CFER de Bellechasse accueille des élèves ayant un trouble du spectre de l’autisme, un trouble du langage et/ou de l’écrit, une déficience intellectuelle ou ayant un trouble moteur. Plusieurs démontrent des problématiques d’organisation dans le temps et dans l’espace et ont besoin de soutien visuel accompagnant des consignes et des explications. Ils ont de la difficulté à s’exprimer oralement, à comprendre des textes écrits, à planifier des tâches et ont besoin de rétroactions immédiates. L’utilisation pédagogique de l’outil technologique permettra à certains élèves d’atténuer ou de pallier certaines lacunes qui les empêchent d’utiliser leur plein potentiel dans un contexte scolaire et en intégration de stages. C’est notamment pour leur projet d’intégration du numérique auprès des élèves HDAA que la candidature a été retenue. Ce projet a été implanté il y a maintenant plus de six ans. Depuis, chacun des élèves apprend au quotidien avec une tablette. Mais au-delà de ce contexte d’apprentissage, ce qui est particulièrement exceptionnel avec le CFER de Bellechasse, c’est la place qu’ils ont su donner aux élèves. Leurs élèves sont maintenant responsables de formations d’enseignants dans diverses écoles ou commissions scolaires; leurs élèves participent à une compétition internationale de robotique (Robocup 2018); leurs élèves participent à diverses conférences où ils prennent la parole pour venir parler du numérique; leurs élèves ont été les premiers, en Amérique du Nord, à être en mesure de programmer un robot humanoïde qui n’était pas destiné au monde de l’éducation. Ainsi, leur projet d’intégration du numérique a non seulement su participer à la réussite scolaire des élèves, mais il a su aussi leur donner la confiance nécessaire pour poursuivre leur vie. Enfin, le CFER de Bellechasse a su rayonner bien au-delà de son école, pour aider d’autres écoles à également entreprendre le virage numérique. Le projet d’intégration du numérique se déroule au CFER de Bellechasse, une école entreprise de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud qui compte environ 50 élèves, tous HDAA. Le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du Québec reconnaît ce programme en accordant aux jeunes qui réussissent cette formation de trois ans un « Certificat de formation en entreprise et récupération ». Le projet d’intégration du numérique est particulièrement important pour cette clientèle puisque selon la Politique de l’adaptation scolaire, la situation des jeunes HDAA qui ne sont pas diplômés est plus difficile que celle des autres jeunes non diplômés de la formation générale. De plus, les jeunes ayant une difficulté d’adaptation sont plus nombreux que les autres non-diplômés à ne pas étudier ni travailler; ils sont aussi plus touchés par le chômage et l’inactivité; ils quittent l’école plus tôt que les autres. Compte tenu de cet état de fait, il appert important pour l’équipe du CFER de Bellechasse d’offrir à leur clientèle une formation permettant de répondre aux besoins du marché du travail d’aujourd’hui et aux besoins futurs. L’objectif de ce projet d’intégration du numérique est de permettre aux jeunes d’utiliser les nouvelles technologies pour favoriser les apprentissages scolaires et leur permettre une meilleure intégration au marché du travail. Leur projet implique d’abord l’ensemble des enseignants et autres intervenants scolaires du CFER de Bellechasse. Il permet, notamment par leur formation continue, d’être à l’affût des usages technopédagogiques qui favorisent la réussite scolaire des élèves HDAA, d’intervenir rapidement auprès de ces élèves, d’adapter leur pratique, de mettre l’organisation au service de l’élève, d’agir en partenariat et d’en évaluer les résultats par le biais d’un partenariat avec la chaire de recherche du Pr Thierry KARSENTI. La directrice du Réseau des CFER, madame Sylvie Castonguay, explique à quel point l’innovation du CFER de Bellechasse a été importante pour transformer les autres CFER du Québec. Au CFER de Bellechasse, les pratiques des enseignants ont évolué à mesure que la technologie a été déployée. Pour toutes ces raisons,
CHAPO Yvan Fortier!
Le projet d’intégration du numérique a non seulement su participer à la réussite scolaire des élèves, mais il a su aussi leur donner la confiance nécessaire pour poursuivre leur vie.

Marie-Élaine Boisclair

Académie Sainte-Thérèse


Passionnée par le développement de la robotique en milieu scolaire, l’apport de Marie-Élaine Boisclair à l’intégration pédagogique des technologies est considérable. Femme de cœur, c’est une professionnelle toujours prête à offrir son aide, sans compter le temps investi. Son enthousiasme est contagieux et une rencontre suffit pour donner envie à quiconque de s’initier aux plaisirs de la robotique pédagogique. En 2015, Marie-Élaine participe à la World Robotic Olympiad (WRO) au Qatar avec quelques élèves de son école. Un de ses élèves de 6e année s’y est classé 7e. Tournée vers les possibilités infinies que représentent les technologies, en classe, elle multiplie les initiatives pour surprendre ses élèves de 4e année et leur donner le gout de s’investir dans leurs apprentissages. Au sein de son établissement scolaire, elle est un agent de changement, une professionnelle et une personne inspirante pour ses collègues de travail. Toujours prête à aider, elle partage généreusement et de façon spontanée son expertise, ses découvertes et ses activités pédagogiques. Elle anime aussi la vie numérique de son école. Pour soutenir ses actions, elle conçoit un site éducatif pour le primaire où elle regroupe une foule de ressources numériques pour toutes les disciplines et tous les niveaux, http://signets.academie.ste-therese.com/ et laisse de nombreuses traces de ses interventions sur le Web. Elle s’investit dans tout ce qu’elle entreprend avec une fougue qu’on lui envie. Marie-Élaine est probablement la personne qui a le plus la faculté de trouver le côté positif dans tout ce qui l’entoure. Elle est l’instigatrice de groupes et de communautés pédagogiques qui permettent aux enseignants de partager leurs savoirs dans une perspective de codéveloppement. Elle a créé la page Facebook « La robotique pédagogique » qui compte désormais plus de 1000 membres en plus d’un groupe Google+. Elle est aussi très présente sur Twitter (@Mboisclair19Bee) où elle partage généreusement ses trouvailles et ses réflexions pédagogiques. Marie-Élaine s’implique profondément dans son école et dans différents congrès où elle anime plusieurs ateliers notamment à l’AQUOPS, à l’AQEP et au colloque « Branché sur l’élève » des écoles privées. Pour toutes ces raisons,
CHAPO à Marie-Élaine
Toujours prête à aider, elle partage généreusement et de façon spontanée son expertise, ses découvertes et ses activités pédagogiques.

Benoit Petit

RÉCIT national, Domaine du développement de la personne (CSSH)


Benoît est au RÉCIT depuis les années 2000. Il a la co-responsabilité du Domaine du Développement de la personne. Ses grands DOSSIERS : ECR / Réseaux sociaux / Citoyenneté numérique sont des sujets régulièrement sur la sellette, tant pour l’enseignement que pour le mieux-vivre en société, ce qui suscite en général une réflexion éthique pour tous.

Mot au nom de l’AQUOPS :
Benoît est toujours un fidèle animateur. Il a rejoint un très grand nombre d’enseignants. Il est comme un artiste populaire, généralement à guichet fermé. Quand on a Benoît comme animateur… on sait qu’il sera d’une implication totale, maximale et d’une grande générosité. De plus, on apprécie son réel souci de l’évaluation. On aura un feedback assuré. Au fil des ans, il nous a fait des suggestions très pertinentes afin d’améliorer notre Colloque.

Mot de son collègue, Joël Bouthillette :
Par son approche systémique et par sa vision du numérique, Benoit participe grandement à nous faire réfléchir sur les grands enjeux d’une citoyenneté à l’ère du numérique. L’élève est au cœur de ses préoccupations. C’est l’accomplissement d’autrui qui guide ses interventions. Il est assurément convaincu de la réussite de tous si l’on met en place des stratégies qui permettront à chacun de s’épanouir.  Il veut que l’élève ait tout ce qu’il faut pour qu’un jour ce monde soit encore meilleur, rien de moins! Difficile de penser qu’il existe seulement un Benoit Petit. Il est capable d’animer un atelier, de le diffuser, de twitter du contenu et ses réflexions, de tenir compte des gens qui le suivent à distance et ce, tout en se préoccupant d’accompagner les participants en présence. Il se met en danger volontairement en se donnant un nouveau défi à réaliser à chaque formation! Pas deux formations pareilles avec Benoit! Il ne prend rien pour acquis, il aime remettre les choses en question (parfois un peu trop, 140 caractères Benoit, oups c’est vrai on a le droit à plus maintenant :). Il accueille également les commentaires des collègues et essaie de voir les choses autrement. D’autant plus que Benoit est partout en même temps! Lors des différentes rencontres (congrès colloques, récit…), il est toujours disponible pour rendre service et ce, même 5 minutes avant ses propres formations. Il est soit en train d’installer les écrans et le système de son dans les salles principales, s’assure que la projection est bonne dans la salle d’à côté et qu’il y ait du branchement électrique pour l’ensemble des participants. Benoit, ton nom est peut-être PETIT mais tu es un GRAND. Tu as une grande influence au Québec qui nous amène constamment à réfléchir sur les défis qui nous attendent en éducation. C’est peut-être ton premier prix CHAP(eau) mais sache que ça fait longtemps que tu le portes et qu’il te va bien. Merci Benoit de nous faire cheminer collectivement! Merci d’être tout simplement toi!

Mot d’une fille branchée  (Audrey Miller)
Cher Benoît!
Tu es une telle inspiration! Tu as le don de toujours voir les différents côtés d’une situation et de poser les bonnes questions pour amener à mieux comprendre des enjeux parfois plus grands que nature. Personnellement, j’ai toujours beaucoup appris en t’écoutant à différentes occasions depuis plusieurs années, et tes interventions ont considérablement façonné ma façon d’appréhender la place du numérique dans la vie des jeunes et des enseignants au fil du temps. Par exemple, c’est grâce à toi que j’ai compris que la notion d’identité numérique était tout simplement celle de l’identité, puisque le fait de ne pas avoir de présence numérique est aussi un trait identitaire en soi. Et ce constant besoin de garder mon esprit critique, je te le dois sincèrement. Ceux qui me connaissent bien savent que j’ai une tendance « groupie »; en fait, j’aime me laisser inspirer par ceux qui tracent des voies pour l’amélioration du monde dans lequel on vit sans jamais enfermer les idées dans une « boîte ». Tu fais partie de ces gens. Merci pour tout ce que tu as accompli et ce que tu continueras d’accomplir pour l’éducation : nos jeunes en ont véritablement besoin.

En résumé…
L’Homme que tu es
Citation de ta conjointe…
« Tu es un homme d’exception et exceptionnel. Tu es si passionné, si engagé, attentionné, généreux, ouvert, intelligent, innovant, branché… et tout cela avec un moral à tout épreuve. Tu es si précieux pour nous! »

Sache que tout ça s’applique également tellement dans ton vécu professionnel!
Tu as su faire la DIFFÉRENCE pour toute la communauté enseignante!
Du GRAND Benoît!
CHAPO Monsieur Petit!

Tu es un homme d'exception et exceptionnel.

Prix CHAPO

Récipiendaires 2017 – Marie-Claude Gauthier – Michelle Rhéaume – Donald Bragger

Récipiendaires 2016 – Corinne Gilbert – Stéphane Lavoie – Marc-André Girard

Récipiendaires 2015 – Andrée-Caroline Boucher – Suzie Fortin – Brigitte Léonard

Récipiendaires 2014 – Joël Bouthillette – Yannick Dupont- Lynda O’Connell et Pascale-Dominique Chaillez – François Bourdon – Pierre Lachance

Récipiendaires 2013 – Marjorie Rancourt – Audrey Miller – François Rivest – Danielle Lemay – Sonia Sehili

Récipiendaires 2012 – Isabelle Massé – Sébastien Stasse – Manon Bourdeau – Johanne Tremblay

Récipiendaires 2011 – Johann Bolduc – Julie Beaupré – Gisèle Viau – Marc-André Lalande – Steve Quirion

Récipiendaires 2010 – Olivier de la Chevrotière – Claude Elmoznino – Dominic Gagné – Patrice Prud’homme

Récipiendaires 2009 – Alain Houle – Andrée Turcotte – Marc Chevarie

Récipiendaires 2008 – Ahmed Bensaada – Lyne Henry – Michel Julien

Récipiendaires 2007 – Antoine Beaudoin – Louis Lachance – Jean-Yves Proulx – Nataly Gagnon

Récipiendaires 2006 – Stéphane Côté – Claude Granger – Jean-Claude Camus – Gilles Jobin – Mario Morin

Récipiendaires 2005 – Yves Granger – Pierre Couillard – Colette Paquin -Claude Frenette

Récipiendaires 2004 – André Cotte – Marguerite Sauriol – Mario Asselin – Jean-Claude Chaîné – Yvan Lessard

Récipiendaires 2003 – Nancy Coquard – Marie-France Laberge – Denis Gallant – Gilles Therrien

Récipiendaires 2002 – Suzanne Harvey – Ghislaine Bourque – Carole Noël – Gilles Tremblay – Sylvie Gauthier

Récipiendaires 2001 – Jean-Guy Poitras et Réjean Desjardins – Louise Ménard – André Roux – Robert David – Dikran Husseindjian – Christian Dufour

Récipiendaires 2000 – Mario Blais – Jean-Guy Fontaine – Thomas Stenzel – Blaise Leblanc – Patrick Pain – Association Anvie la Corbeline Bernard Lemonnier – Paul Patenaude – André St-Onge (feu) – Jean-Daniel Roy – Sylvie Hériault – Suzanne Rochon

PRIX DE RECONNAISSANCE OFFERT PAR L’AQUOPS

En lecture

Édition 2018-2019 : le projet Samedi de lire, par Alexandre Dumont, Directeur de l’École Marie-Victorin, CS Marie-Victorin

Édition 2017-2018 : le projet Brownies le lutin – Livre numérique, par Ludovick St-Laurent, Sylvain Lévesque et Alexandra Lombardi, CS des Sommets

Édition 2016-2017 : le projet Book Tube Écolier – L’outil pour tout savoir des livres, Marie-Josée Proulx-St-Pierre et Anik Guérette, CS de Kamouraska–Rivière-du-Loup

Édition 2015-2016 : pour une deuxième année le projet Lire autour du monde, Mélanie Boutin, CS des Découvreurs

Édition 2014-2015 : le projet Lire autour du monde, Mélanie Boutin, CS des Découvreurs